Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MARIE CLAIRE

Web séries

  Mars 2010


Courtes, gratuites et variées, les séries télé d'Internet prennent du galon. Du comique ultra décalé à l'horreur bien ficelée, de la production amateur à la réalisation léchée, on a fait notre marché. Résultat des courses.

Par Caroline Rochet




Image-7-copie-12.png
Image-8-copie-5.png


 

 

NOS COUPS DE COEUR

◊ Evidemment, impossible de passer à côté de la célèbre "Putain de série", une des premières web-séries à succès. Ironisant sur l'idée que les Français ne savent pas faire de bonne sitcom, elle met en scène un pool de scénaristes en plein travail sur une fiction télé. Bien entendu, ils sont tous un peu névrosés, et les dialogues mitraillent. Vraiment fun. Par Daive Cohen, www.putaindeserie.com

◊ Beaucoup moins connue mais extrêmement drôle, on a craqué sur la folie de "Zoo City". Dans ses épisodes assez indépendants les uns des  autres, des personnages déjantés se retrouvent dans des situations totalement loufoques. Notre favori de la saison 1 : l'épisode "Oh my god". La saison 2 arrive. Par Jean Gardeil, www.wat.tv/fenwickk

◊ Autre coup de coeur, "Wipitta", qui joue sur le même type d'humour douzième degré, mais dans le créneau des séries policières. Là aussi, dialogues parfaits et excellents comédiens en font une série qui mériterait de passer à la télé. Bienvenue au FBI de l'absurde ! Par Guilhem Connac, www.wipitta.com

◊ Enfin, le "L.A.Project", docu-fiction où Nicolas Ullmann tentait de conquérir Los Angeles depuis Paris, revient dès le mois de mars. Cette fois, c'est Londres qui sera visé par notre trublion de la nuit, et ça s'appellera le "London Project". Par Elegangz, www.laproject.tv

 

LA VIE DE BUREAU

◊ Comme la télé ("The Office" ou "Caméra Café"), les web-séries sont bien inspirées par les aléas du travail en entreprise. C'est le cas de l'excellente "DRH", mettant en scène le pire directeur des ressources humaines du monde. Odieux, glandeur et pas très malin, Nicolas Bertier licencie à tour de bras, et nous, on se tord de rire depuis déjà 3 saisons. La 4ème arrive bientôt. Par François Muller et Alban Taravello, http://blog.drh-lesite.com

◊ Née d'une commande de la CFTC pour des élections prud'hommales, "Dark Elevator" est une drôle de web-série ... syndicale ! Bloqués dans l'ascenseur social (un véritable ascenseur en panne), des employés pètent les plombs face à la retraite, les vacances, les manifs ... Par G.Cremonese, B.Nguyen Tat et S.Sphyras, www.courtefocale.com/-DARK-ELEVATOR-.html

◊ Autre boulot, autres délires : dans "Superproducer", un producteur américano-mégalo reçoit dans ses studios chanteurs français, rappeurs gays et talents improbables pour les transformer en stars. Soit le passage à la moulinette de l'industrie de la musique dans un registre déjanté, par le pianiste Gonzales et son réalisateur Jonathan Barré. www.myspace.com/officialsuperproducer

 

AMOURS ET COLOCATION

◊ Evidemment, la comédie amico-sentimentale tient aussi le haut du pavé. "Hello Geekette" raconte la colocation houleuse de Valérie, sympathique geek (accro à l'informatique et à l'heroic-fantasy), avec Greg, gentil garçon non-geek. Ce qui génère évidemment des situations cocasses, où, par exemple, l'héroïne peut fantasmer sur Chewbacca pendant que Greg s'embrouille avec sa copine. La saison 2 est en cours, et le DVD sort en juin. Par J.Pichard, J.Gallioz et N.Ramade, www.hellogeekette.com

◊ Colocs aussi, "Antoine, Bibi et Casimir" sont deux garçons et une fille cherchant l'amour (ou le sexe) et ne le trouvant pas toujours. Des sites de rencontre pourris aux dragues de bistrot, c'est assez décalé pour ne jamais virer gnangnan, et on s'y retrouve beaucoup. La saison 2 est en préparation. Par Laurent Jeanne et François Chabert, www.antoinebibietcasimir.com

◊ Dans "Valentine et moi", Jules se fait larguer par sa copine et tente de la reconquérir. Quelques vannes un peu attendues parfois, mais la justesse des comédiens et des situations fait qu'au final, on accroche bien. Par le Collectif OYC, www.collectif-oyc.com/valetmoi

"Rétrosexuel" met en scène un homme manquant d'aplomb et son coach en virilité, le formant à affronter les bad boys du quartier ou ... sa propre femme. Par Bruno&Simon, www.retrosexuel.com

 

DU CÔTÉ DU SURNATUREL

◊ Plus étonnant, les web-séries peuvent aussi donner dans le genre horreur, comme l'incroyable série "Howard". Le pitch : un écrivain de nouvelles fantastiques voient ses pages s'envoler par la fenêtre, et de là, toutes ses histoires prennent vie. Très bien fait, ultra flippant. Par Thomas Lesourd, www.frotznuvision.com

"Le Visiteur du Futur", lui, la joue SF potache : venant de l'avenir, il vient sauver Raph de la destruction de l'humanité, en l'empêchant de manger une pizza ou jeter une canette, à l'aide de discours totalement improbables. Par François Descraques, www.levisiteurdufutur.com

◊ Enfin, "Nous ne sommes pas des saints" raconte la vie de Dieu et ses acolytes au Paradis. L'épisode "Le doigt de Dieu" est à hurler de rire. La chaîne Comédie s'y intéresse de près. Dans la même veine, "Les voisins du dessus" raconte la vie en communauté des dieux de toutes religions confondues. Bref, un peu d'humour, que diable ! Par Nicolas Ragni, www.nousnesommespasdessaints.com. Par Kheiron et Bruno Muschio, www.voisinsdudessus.fr

 

 

Mini encadré : Où regarder les Web-séries ?

Généralement, elles ont un site dédié (comme indiqué pour chacune dans l'article). Mais on peut aussi les voir sur Dailymotion (www.dailymotion.com), qui leur fait la part belle avec des pages suivies, et leur prépare un portail spécialisé dans les mois à venir. Ces séries se regardent gratuitement, ne durent généralement que quelques minutes, et peuvent êtres "attrapées" en cours de saison puisqu'on a accès à toutes depuis le début. Souvent auto-produites, leur succès croissant commencent à intéresser producteurs, chaînes de télé et annonceurs. A suivre !

 







Tag(s) : #Web - HighTech

Partager cet article

Repost 0