Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Basée sur une idée simple mais géniale, l’association SOS Children’s Villages offre aux orphelins du monde entier un foyer, une fratrie, une maman et un départ solide dans la vie. En Inde, l’actrice Maggie Gyllenhaal et son mari Peter Saarsgard ont parrainé un nouveau village. Marie Claire était là.

 

 Image-3.png

 

 
 

 

Droits de l’homme, lutte contre la faim, protection de l’environnement ... On ne peut évidemment pas hiérarchiser l’intérêt des milliers d’associations humanitaires existant dans le monde. Pourtant, chez chacun d’entre nous, certaines résonnent plus fort que d’autres. A Marie Claire, nous avons particulièrement à coeur l’enfance, dans tout ce que qu’elle implique d’amour, d’éducation et d’épanouissement social. SOS Children’s Villages est une association mondiale dédiée au suivi de long terme des orphelins et des enfants abandonnés. L’excellente - et singulière - idée ? Quand des enfants ne peuvent plus vivre avec leurs parents (décédés ou incapables de les élever), plutôt que d’être placés en orphelinat dans l’attente parfois hypothétique d’une adoption, ils grandissent dans une maison “normale” devenant leur foyer, parmi des frères et soeurs biologiques ou adoptifs, auprès d’une “mère SOS” employée par l’association ... et devenant leur “vraie” maman à vie. L’ensemble des maisons et familles ainsi composées forment un “village SOS”, soutenu par toute une équipe (directeur, éducateurs, psychologues, services de santé ...). En somme, un environnement familial de base auquel chaque enfant de la planète devrait avoir droit.

 

En octobre dernier, l’association, qui compte déjà plus de 500 villages répartis dans 132 pays, inaugurait son 41ème village en Inde, à Alibaug, au sud de Bombay. Sa particularité ? Il est le premier à être entièrement financé par une marque, en l’occurence celle de prêt-à-porter Esprit(1). “Nous avons toujours donné à des ONG. Mais SOS Children’s Villages nous touchant particulièrement, nous avons voulu participer à 100% à la création d’un village, depuis la construction jusqu’au suivi des années à venir. J’ai un fils de dix ans, et j’aime ce pays - je suis donc particulièrement fier, ému et heureux que nous puissions faire quelque chose pour les orphelins indiens”, explique Ronald van der Vis, président d’Esprit.

 

L’actrice américaine Maggie Gyllenhaal et son mari, Peter Sarsgaard, sont les heureux parrains de ce nouveau village. Touchés par les milliers de petits Indiens vivant dans la rue, les deux acteurs ont accepté de bon coeur de promouvoir l’association : “Nous sommes profondément admiratifs des mères SOS, ces femmes qui choisissent d’adopter 7 ou 8 enfants d’un coup, pour leur offrir l’amour et l’équilibre d’un vrai foyer pour la vie ... Nous avons une petite fille de 4 ans, l’aimons et la protégeons de toutes nos forces, et comprenons maintenant plus que jamais ce dont chaque enfant a besoin pour construire les bases d’une vie équilibrée. Les habitants du village d’Alibaug nous ont tous émus. Ce parrainage est une expérience inoubliable.”

 

La bonne nouvelle ? Quand on n’est ni PDG d’une marque, ni superstar américaine, on peut quand même aider ces enfants, en donnant tout simplement quelques sous à l’association(2). Pour avoir vu un village de près et rencontré les responsables, on vous le confirme, ça vaut vraiment le coup de faire un cadeau !

 

(1) www.esprit.com/sos, (2) www.sosve.org

 

 

Pour écouter mon interview sur le sujet sur France Info, cliquer ici


 

Tag(s) : #Société - Lifestyle

Partager cet article

Repost 0