Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CV

 

Publié par Caroline Rochet

MARIE CLAIRE

"Mes terrasses"

Sélection de restos de musées en plein-air

Septembre 2007



Les musées parisiens, c’est bien, mais ça donne faim. Heureusement, certains  nous ont mitonné d’alléchants restos en plein air.





JARDIN D’EDEN
Il y a des lieux mythiques dont on se refile l’adresse sous le manteau, en chuchotant : celui-ci en fait partie. Imaginez, au coeur d’un vieil hôtel particulier, un petit jardin de roses, clématites et lilas, avec quelques tables sous les arbres. Imaginez qu’en plus, les Cakes de Bertrand (le génial salon de thé de la rue Bourdaloue) y prennent ses quartiers d’été : cakes aux légumes, salades variées, citronnades maisons, thés en vrac et cheese-cakes à tomber par terre. Ajoutez à cela un charme bucolique et paisible qui, en plein Paris, est à la limite de l’incongruité. Le revers de la merveille ? On ne peut pas réserver … Evidemment.
16, rue Chaptal (9e), 01 55 31 95 67, du mardi au dimanche de 11 h 30 à 18 heures (jusqu’au 15 octobre), formule cake ou tarte avec salade 9€50, environ 5€ le dessert, 3€50 la boisson.


VIE DE CHATEAU
En arrivant sur la vaste terrasse du Saut du Loup, resto design du musée des Arts décos, on se délecte d’abord de la vue, royale : façades du Louvre, jardins du Carrousel, Tuileries et Pyramide de Pei. Si la carte peut faire peur avec ses tarifs musclés et son vocabulaire fleuri (où les épinards s’appellent « jeunes pousses »), l’assiette rassure : foie gras chaud à l'anis, pavé de saumon et légumes sautés, club sandwich avec ses frites ou gâteau liquide au chocolat, c’est fin, bien fait et on en redemande. Détail qui fait plaisir : les serveurs semblent avoir été recrutés sur casting. Une belle vue, on a dit.
107, rue de Rivoli, Paris (Ier), 01 42 25 49 55, tlj de 12 heures à 2 heures du matin, menus à 30, 36 et 95 €, environ 50 €à la carte.


PARIS SERA TOUJOURS PARIS
Pas besoin d’être un Américain à Paris pour succomber au spectacle offert depuis la terrasse du Café de l’Homme, restaurant du musée du même nom : la Tour Eiffel, le Troca, la Seine, les ponts, c’est un coup à retomber direct amoureux de sa ville. Du côté de l’assiette, on pourrait craindre une déception (sur le thème « ne nous foulons pas, de toutes façons, il y a la vue ») : que nenni ! Varié, exotique et équilibré, le menu est fin, les produits frais, les associations de saveurs bien pensées. En revanche, les prix sont assortis – pensez au cocktail à l'apéro ou à la pâtisserie à l’heure du goûter si vous êtes fauché. Attention : pour avoir une bonne table sur le devant de la scène, il faut réserver.
17 Place du Trocadéro (16e), 01 44 05 30 15, tlj de 12 heures à 2 heures du matin, environ 50€ à la carte, menu déjeuner lundi/vendredi 35 €.

SALADE CUBISTE
Au musée Picasso, dans le petit jardin de l’hôtel Salé, on aime déjeuner sur le pouce en compagnie des œuvres. L’Apparemment Café, successfull resto-bar de la rue d’à côté, s’y installe d’avril à octobre sous un cabanon de bois : aux tartes salées (pas mauvaises mais pas faites maison), on préfèrera les grandes salades à composer soi-même, en faisant son choix parmi une vingtaine d’ingrédients. Une dînette sans prétention qui fait plaisir au porte-monnaie sans léser les papilles, et permet de profiter du calme tout en reluquant la « Chèvre en bronze » qui se dore au soleil. Un bémol cependant : on n’y entre pas sans ticket du musée !
5 rue de Thorigny (3e), 01.48.87.12.22, tlj sauf mardi de 10h à 17 h 30 (jusqu’au 15 octobre), environ 10€ la salade ou la tarte, 4€ la boisson

*** Photos : Fabrice Guyot


Commenter cet article