Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MARIE-CLAIRE

"Léo et ses scherrettes"

Trois romans féminins aux éditions Léo Scheer

Avril 2007



Léo Scheer sort de son chapeau un savoureux trio féminin. Outre leur éditeur, Céline Straniero, Chiara Zocchi et Natashka Moreau ont en commun leur âge (28 ans), une plume qui chante, et un talent certain pour raconter comment des jeunes femmes déboussolées peuvent finalement naître à elles-mêmes. De l'initiatique, mais avec humour et poésie. Si la première joue à se faire peur pour savoir qui elle est ("Petite joueuse"), la seconde nous fait visiter ses différents amours ("Volare") : le faux qui éloigne, le passionnel qui ravage, et le vrai qui apaise. Ici, le charme naît d'une écriture inventive et jolie comme un dessin. Last but not least, dans « Le Royaume minuscule », Natashka cherche sa place avec étonnement, que ce soit dans la vie de son homme, au cœur d’un pays neuf, ou du monde en général : là où les autres semblent évoluer avec aisance, comme si tout allait de soi, elle est pétrie d’interrogations, et d’autodérision … Il lui faudra construire son propre univers pour savoir qui elle est et s’accepter comme telle. Plus qu’un bon roman, envoûtant et délicieusement juste, ce minuscule royaume est une invitation à jouer le jeu de l’existence, à laquelle on répond plutôt trois fois qu’une.
« Petite joueuse », de Céline Straniero, « Volare », de Chiara Zocchi, traduit de l’italien par Laurent Lombard, « Le Royaume minuscule », de Natashka Moreau (éd. Léo Scheer, 17€, 17€ et 18€).

Tag(s) : #Musique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :