Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CV

 

Publié par Caroline Rochet



MARIE CLAIRE


Page Buzz

     Juin 2009



L’actu hype, ça va, ça vient, ça revient.



LA NIGHT DU MOIS :
YES WE CANNES !

Ce mois-ci, la vraie night, c'est sur la Croisette que ça se passe. Et cette année, ça bouge : les deux boîtes mythiques du Festival, alias le Jimmy'z (tout redécoré) et le 3.14 (géré par l’équipe du Baron), se voient rejoindre par le très parisien Chacha Club, avec son concept de boîte-appartement recréé sur la plage (!). Pas de panique, on peut profiter de tout. Le programme du parfait fêtard cannois ? Démarrer à minuit au Chacha, enchaîner vers 2h au Jimmy'z, et finir après 3h au 3.14 ! Les deux premiers étant open-bars, et le dernier attirant la crème des people. Bon, on ne vous le cache pas, le seul vrai problème, c'est de réussir à y entrer ... Le plus simple étant encore de draguer Pedro Almodovar ou de se faire adopter par Clint Eastwood. Facile !
Du 13 au 24 mai. Jimmy'z, Palais des Congrès, Jetée Albert Edouard. Hôtel 3.14, 5, rue François Einesy. Chacha, plage du Mandala, face au Carlton.


LE IT DU MOIS :
L'ABSINTHE, LE NOUVEAU CHAMPAGNE ?

On disait qu'elle rendait fou, et les hypeurs aiment être fous. Chez les peintres (Van Gogh, Degas), écrivains (Zola, Baudelaire), musiciens (Gainsbourg avec l'iris de Marilou), l'absinthe a suscité bien des inspirations. Combattue avec ferveur au début du XX° siècle, la fée verte a l'aura sulfureuse d'une drogue étrange en raison de son taux d'alcool élevé (40° et 69°). De nouveau autorisée depuis 2001, ce spiritueux fait aujourd'hui un étonnant retour en force chez les branchouilles, du Baron à la Païva en passant par le Mama Shelter. Pourquoi ? Ils adorent, dixit, « sa réputation diabolique, ses packagings glam'rock (comme la Pandor, en photo), et puis, ça change de la vodka ». Certes, on l'aime aussi, mais on précise : pour garder la classe, elle reste à consommer avec modération ... Cheers !
www.museeabsinthe.com, www.absinthe-pandor.com


L'ANTIBUZZ :
LE ZODA NE VIBRERA PAS EN MOI

On pensait avoir tout vu côté sites de rencontres : multipliés, spécialisés, faussement privatisés ... Le dernier qui fait parler de lui nous laisse plus que sceptiques. Le Zoda, "dating toy" (détecteur de rencontres), est un galet électronique payant* à commander sur le web, programmé selon vos critères, qui vibre lorsqu'une personne correspondant à vos attentes se trouve dans les parages (et possède un Zoda aussi, bien sûr). On clique alors pour indiquer si l'on est ok pour se parler ... ou pas. Une question nous taraude : que deviennent les affres délicieuses et les charmes irremplaçables de la bonne vieille drague ?! Nos coeurs ne sont pas des machines à marketing, merci.
http://myzoda.com, *30 € + abonnement


EN VRAC :
- Dernière folie de l'iPhone : reproduire des tubes avec ses applications musicales, comme le groupe de british girls The Mentalists et leur excellente reprise électronique de MGMT (www.myspace.com/thementalists)
- Pour une bonne tranche de rire quotidienne, découvrez la Bande Pas Dessinée, blog à bulles sur le web : www.labandepasdessinee.com
- Dim planche actuellement sur un collant entièrement recyclable, du fil jusqu’au packaging. Sexy, oui, mais green aussi.

Commenter cet article